Pour un vieillissement actif des aides à domicile du Gard
Une plateforme de soutien des structures de l’aide à domicile autour des enjeux du vieillissement et de la santé de leurs salariés.

Accueil > Pourquoi en parler ?

 

Pourquoi en parler ?

vieux PA.jpg

Santé et vieillissement des salariés de l'aide à domicile

Les enjeux de la santé des salariés du secteur de l’aide à domicile

Dans le secteur de l’aide et du soin à domicile, il existe une forte augmentation de la demande en raison de l’augmentation du nombre de personnes âgées. La Région Languedoc Roussillon compte un quart de la population ayant déjà 60 ans en 2007. 

Le système de prise en charge et d’accompagnement doit faire face à cet accroissement de la population âgée et très âgée, et est donc en pleine phase d’adaptation. La volonté politique, en accord avec les demandes exprimées par les personnes, du maintien à domicile, conjointe à une baisse des aidants naturels dues aux transformations socio-économiques, conduit automatiquement à un développement fort et rapide de l’offre. En témoigne la création de deux dispositifs: la mise en place de l’APA (2002) et le plan de développement des services à la personne en 2005.

La population qui exerce dans le champ des métiers de l’aide à domicile est marquée par quatre caractéristiques sociodémographiques fortes (Isa ALDEGHI, Anne LOONES, Les emplois dans les services à domicile aux personnes âgées, Cahier de recherche N°277 du Centre de Recherche pour l’EtuDe et l‘Observation des Conditions de vie (CREDOC), Décembre 2010) :

  • elle est très féminisée (moins de 1% d’hommes employés par les structures d’aide à domicile et travaillant auprès des personnes âgées)
  • elle est âgée (moins de 18% des employés de structures ont moins de 35 ans)
  • elle est touchée par des situations socio-économiques qui la fragilisent (familles monoparentales, nationalité étrangère, faible niveau de diplôme, etc.)
  • du point de vue de l’emploi, elle est également touchée par des conditions précaires et/ou facteurs de risques de santé (sous-emploi, le travail de nuit, etc.)

Les études sur les accidents du travail de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie montrent une sinistralité importante dans le secteur des services à la personne, un indice de fréquence des accidents du travail supérieur à la moyenne. L’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) constate une importante diversité de types de risques professionnels :

  • risques routiers liés aux nombreux déplacements
  • risques liés au lieu d’intervention, ou en rapport avec la personne accompagnée (TMS, risque infectieux, risques chimiques, chutes…)
  • risques psychosociaux (stress, isolement, épuisement, confrontation quotidienne à la mort, la maladie, la précarité…)

Ainsi, ils repèrent les facteurs de risques et les types de pathologies qui peuvent en découler. Ils préconisent des réflexes à mettre en place dans les pratiques, des process à inclure au fonctionnement de la structure, et des formations, de l’information et de la sensibilisation à développer. 

Qu'est ce que le viellissement actif ?

Le terme vieillissement actif désigne le fait d'aider les personnes âgées à rester aussi longtemps que possible les acteurs de leur propre vie et à contribuer à l'économie et à la société dans la mesure du possible.


Pour un vieillissement actif des aides à domicile du Gard
ContactPlan du siteCrédits