Pour un vieillissement actif des aides à domicile du Gard
Une plateforme de soutien des structures de l’aide à domicile autour des enjeux du vieillissement et de la santé de leurs salariés.

Accueil > Je suis responsable ou employeur

 

Je suis responsable ou employeur

origine des accidents du travail.jpg

Le système de prise en charge et d’accompagnement doit faire face à un accroissement de la population âgée et très âgée, et est donc en pleine phase d’adaptation. La volonté politique, en accord avec les demandes exprimées par les personnes, du maintien à domicile, conjointe à une baisse des aidants naturels dues aux transformations socio-économiques, conduit automatiquement à un développement fort et rapide de l’offre. En témoigne la création de deux dispositifs: la mise en place de l’APA (2002) et le plan de développement des services à la personne en 2005.

Du point de vue des représentations, les problématiques de risques de santé liés à l’exercice professionnel sont restées longtemps invisibles.

Pourtant, les études sur les accidents du travail de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie montrent une sinistralité importante dans le secteur des services à la personne, un indice de fréquence des accidents du travail supérieur à la moyenne. L’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) constate une importante diversité de types de risques professionnels :

  • risques routiers liés aux nombreux déplacements
  • risques liés au lieu d’intervention, ou en rapport avec la personne accompagnée (TMS, risque infectieux, risques chimiques, chutes…)
  • risques psychosociaux (stress, isolement, épuisement, confrontation quotidienne à la mort, la maladie, la précarité…)

Ainsi, ils repèrent les facteurs de risques et les types de pathologies qui peuvent en découler. Ils préconisent des réflexes à mettre en place dans les pratiques, des process à inclure au fonctionnement de la structure, et des formations, de l’information et de la sensibilisation à développer.

Quelques données...

Quelques données...

L'indice de fréquence (nombre d’accidents du travail avec arrêt pour 1000 sal.) est de 47,8 (contre 38 toutes branches).

Le taux de fréquence (nombre d’accidents avec arrêt par million d’heures travaillées) est de 31,6 (contre 24,7 toutes branches).

Les accidents les plus fréquents sont :

  • liés aux manutentions manuelles
  • les accidents de plain-pied
  • les chutes de hauteur

Les accidents de trajets sont également plus fréquents que dans les autres branches (accidents de la circulation, chutes de plain-pied ou avec dénivellation)

Source : INRS, « Aide, accompagnement, soins et services à domicile, obligation de employeurs prestataires », 2010 sur des données de 2008)

Les enjeux de la prévention sont capitaux pour les professionnels tout au long de leur carrière : santé au travail dans une perspective de prévention primaire voire secondaire, mais aussi en fin de carrièren, afin de diminuer l’usure et d'éviter la désinsertion professionnelle, et de préparer la retraite. La gestion des âges devient dès lors un enjeu majeur.

Pour les structures, les problématiques de gestion des âges ont de nombreuses conséquences : absentéisme/ arrêts maladies, maladies professionnelles et accidents du travail, turn over important … Ce sont 1 368 843 journées de travail qui ont été perdues en 2008 !

Ces phénomènes jouent sur l’efficacité/efficience du fonctionnement et de l’organisation du travail, la qualité de l’intervention, et plus globalement sur l’attractivité du secteur.


Des pistes de réflexion pour le secteur

Dans le cadre des Programmes Nationaux du Fond Social Européen, le Comité Départemental d’Education pour la Santé (CODES) du Gard mène (en partenariat avec l’ARACT et la CARSAT Occitanie) une action intitulée : « Pour un vieillissement actif des salariés du secteur de l’aide à domicile ».

Cette synthèse s’intègre dans l’axe 2 de l’action menée par le CODES 30 du Gard : « Accompagnement des structures » du projet « Pour un vieillissement actif des aides à domiciles du Gard » (2016-2017). Ces accompagnements ont été réalisés par le cabinet CRP Consulting, de mai à juillet 2017, auprès de deux structures du secteur de l’aide à domicile du Gard, de taille, d’ancienneté et de statut différents.

L’objectif est de tenter de repérer et de modéliser les leviers favorables à un vieillissement actif des aides à domicile dans des contextes très divers. Cette démarche constitue une expérimentation permettant l’émergence de pistes de réflexion et d’action. Compte-tenu du volume de l’échantillon de structures accompagnées, elle n’a pas caractère de démonstration scientifique.

{!!ARKOCODE1!!}

En savoir plus sur la méthodologie utilisée pour les accompagnements

Ce projet a permis la rédaction d’une synthèse, structurée en trois chapitres.

Chaque chapitre fait l’objet d’une explicitation de la nature des enjeux transversaux au secteur des services à la personne. Des pistes de réflexion pour l’action en faveur du vieillissement actif des salariés sont également proposées.



Pour un vieillissement actif des aides à domicile du Gard
ContactPlan du siteCrédits